un max de news insolites

Quelle était la différence entre l'arbalète et l'arc long dans la guerre médiévale ?

L'arbalète et l'arc sont deux des armes à distance les plus emblématiques qui nous viennent à l'esprit lorsque nous pensons à la guerre médiévale.
Bien qu'elles soient toutes deux originaires de l'Antiquité, c'est au Moyen-Âge que ces armes sont entrées dans l'histoire, en devenant si meurtrières et si puissantes qu'elles pouvaient même pénétrer l'armure de fer ou d'acier d'un chevalier. Les deux étaient aussi mortelle, pourtant, elles avaient des différences très perceptibles.

Formation


Le temps nécessaire pour former une recrue à ces deux armes est très différent.
Apprendre à utiliser un arc prenait beaucoup de temps, et une vie entière à le maîtriser. Cela était dû en grande partie au poids élevé de l'arme.
Au Moyen Âge, l'arc typique mesurait 180cm de long et était fabriqué en bois d'if, le meilleur bois disponible dans les îles britanniques. Pour être utilisé efficacement contre les chevaliers lourdement armés, un archer devait tirer la corde de cet arc jusqu'à son oreille.
Naturellement, cela exigeait que l'archer soit très fort et il fallait donc beaucoup d'entraînement et de discipline avant qu'une recrue puisse tirer efficacement à l'arc. Au cours du 13ème siècle, par exemple, une loi a été introduite en Angleterre qui a rendu obligatoire pour les hommes de suivre un entraînement à l'arc tous les dimanches afin de s'assurer que l'armée dispose d'un stock suffisant d'archers opérationnels.
Apprendre à utiliser efficacement une arbalète était une tâche beaucoup moins longue. La nature mécanique de cette arme à boulon réduisait l'effort et l'habileté nécessaires pour l'utiliser et, contrairement à leurs homologues à arc, les porteurs d'arbalète n'avaient pas besoin d'être forts pour tirer sur la corde de l'arc.
Au lieu de cela, les arbalétriers utilisaient généralement un dispositif mécanique tel qu'un guindeau pour tirer la corde d'arc en arrière. Avant l'introduction de ces dispositifs, les arbalétriers devaient cependant utiliser leurs jambes et leur corps pour tirer la corde de l'arc vers l'arrière.
Par conséquent, alors que devenir tireur à l'arc long nécessitait des années de formation, un paysan non formé pouvait recevoir une arbalète et apprendre très rapidement à l'utiliser efficacement. C'est sûrement la raison pour laquelle de nos jours, l'arbalète revient en force. Des marques comme les arbalètes barnett proposent des produits faciles d'accès qui sont l'idéal pour la chasse ou pour le tir de loisir.
Malgré cela, l'arbalète était un outil coûteux et ses principaux utilisateurs étaient donc généralement des mercenaires bien entraînés à l'utilisation de cette arme.
L'arbalète était si mortelle et si facile à utiliser pour une recrue brute, que l'Église catholique romaine a tenté un jour d'interdire l'utilisation de cette arme. L'Eglise la considérait comme l'une des armes les plus déstabilisantes de l'époque - un peu comme nous considérons aujourd'hui les armes à gaz ou nucléaires.

Batailles rangées


L'arbalète était peut-être plus facile à utiliser que l'arc, mais cela ne l'a pas rendu plus efficace sur le champ de bataille ouvert. En fait, lors des combats sur le terrain, l'arc avait un net avantage sur son homologue.
Non seulement l'arc pouvait tirer plus loin que l'arbalète mais la cadence de tir moyenne d'un archer était nettement supérieure à celle d'un arbalétrier.
On dit que les meilleurs archers étaient capables de tirer une flèche toutes les cinq secondes avec précision. Cependant, une cadence de tir aussi élevée ne pouvait pas être maintenue sur de longues périodes et on estime qu'un archer entraîné pouvait tirer environ six flèches par minute pendant des périodes plus longues.

En revanche, un arbalétrier ne peut tirer qu'à la moitié de la vitesse d'un archer et ne peut tirer en moyenne que trois ou quatre flèches par minute. Son temps de rechargement plus lent était dû au fait qu'il devait utiliser des dispositifs mécaniques pour tirer la corde d'arc avant de pouvoir charger et tirer. Cela coûtait au manieur de précieuses secondes. Désormais heureusement, on peut facilement utiliser une arbalète et la recharger assez facilement. Les modèles se sont allégés. Par exemple sur le site Hattila.com, certains produits tirent à plus de 300km/h, alors même qu'ils ne font que 3 kilos. Attention, ça ne sont pas des jouets !!!
Vous voulez en voir encore plus ?

Comment trouver le code de peinture voiture ?

Eau bouteille verre : les avantages d'en boire

Feux de projecteur sur l'eau détoxifiante

Visiter la Martinique : 4 endroits incontournables à découvrir !

Pourquoi utiliser un panneau acoustique ?

Et si vous adoptiez la culotte de règles ?

Cet article vous a plu ?
Merci alors de le partager !

Nombre de vues 259